Accueil / Société / Débats / Mannequinat et handicap : l’interview de Jeannick

Mannequinat et handicap : l’interview de Jeannick

jeannick mannequinat et handicap
Photo : JG Normophobe

Dans le cadre du dossier « Mannequinat et handicap », Jeannick répond à son tour aux questions de Cover Dressing et nous donne son avis sur le monde de la mode et la place qu’y tient le handicap.

Jeannick prend régulièrement la pose pour Cover Dressing, toujours avec naturel et aisance. Elle aime beaucoup présenter les différents vêtements qui lui sont proposés, et ça se voit ! Coquette, pétillante, et toujours souriante, elle fait partie de ces personnes que l’on peut qualifier de lumineuses. Interview.

Cover Dressing : Ce que l’on a vu lors de la Fashion Week de New York, avec des mannequins en situation de handicap défilant sur un podium, pensez-vous cela possible à Paris ?

Jeannick : J’ai trouvé cela positif. C’est bien que des personnes avec des différences puissent avoir la chance de faire des défilés. J’espère que nous allons bientôt avoir des mannequins en situation de handicap sur les podiums parisiens.

CD : Y a-t-il un message particulier que vous souhaitez communiquer lorsque vous posez pour un photographe ?

Jeannick : Je veux faire passer le message qu’une personne handicapée peut faire comme toutes les autres personnes. Handicapé ou valide, il n’y a pas de différence lorsqu’on pose.

Photo : Dimitri Salon
Photo : Dimitri Salon

CD : Comment définiriez-vous votre style ?

Jeannick : J’aime porter des vêtements confortables mais féminins. Un jean avec un top ou un tshirt, par exemple. J’attache une grande importance aux accessoires. Je suis coquette donc j’aime travailler ma présentation.

CD : De quel couturier admirez-vous le travail ?

Jeannick : Yves Saint Laurent car je trouvais ses robes classes et glamours. Dans les contemporains, Jean-Paul Gaultier.

CD : Avez-vous une icône mode, une personne qui vous inspire au niveau mode ?

Jeannick : Adriana Karembeu pour sa grandeur et sa minceur. Dans un autre style, Cristina Cordula. J’adore les bijoux qu’elle porte et je la trouve adorable, avec de l’humour et proche des gens.

CD : Au niveau du choix de vos vêtements, rencontrez-vous parfois des difficultés pour vous habillez ?

Jeannick : En ce qui concerne mes chaussures, je les fais faire sur mesure et toujours chez le même fabricant. Mon souhait est qu’elles soient adaptées mais que ça ne se voit pas ! C’est pour cette raison que je demande au fabricant d’y mettre de la fantaisie. Au niveau des vêtements, je vais dans différentes boutiques de prêt-à-porter et je fais attention aux matières. J’évite la soie et la laine que je trouve inconfortables, surtout si on reste longtemps assis.

CD : Avez-vous un message à passer aux dirigeants de la mode ?

Jeannick : Je souhaite leur dire qu’il ne faut pas qu’ils hésitent à engager des personnes en situation de handicap. Il faut voir les personnes handicapées comme des personnes normales. Une personne en situation de handicap peut plaire, elle aussi.

Recevez les derniers articles chaque semaine !

A propos de Dimitri Salon

Après avoir passé 12 années dans le mannequinat, Dimitri a repris des études de sociologie et de communication. Son expérience et son cursus universitaire lui permettent d'évoluer aujourd'hui dans le journalisme mode et culturel. Curieux et ouvert, il aime l'idée que la mode puisse s'adresser indifféremment à toutes les personnes, et en particulier à des personnes en situation de handicap.

Du même auteur

Entretien avec l’humoriste et acteur Christophe Fluder

Christophe Fluder est un acteur qui aime explorer différents univers. C’est très certainement pour cette raison …

André Dji, animateur de « Handi-média » sur Fréquence Paris Plurielle

Chaque lundi de 15h00 à 16h30, André Dji anime l’émission « Handi-média » sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 FM), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *