Accueil / Dossier / Composez un maillot de bain à vos mesures

Composez un maillot de bain à vos mesures

surania

Concevez vous-même votre modèle de maillot de bain, sans limite de taille, depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone ! C’est le concept proposé par Surania, une jeune marque de maillots de bain, qui vous offre une expérience unique et très ludique, à un prix de base modique pour du fait-main.

Un maillot de bain personnalisé, sur mesure et livré en 15 jours, telle est la promesse de Surania. Choisissez le modèle, le design, le motif, la couleur et les accessoires de votre maillot de bain. Ensuite, introduisez vos mesures exactes. En moins de 15 jours, vous pourrez recevoir un maillot de bain créé par vous et parfaitement ajusté à votre corps. C’est simple, et bien pratique si l’on veut éviter les longues séances d’essayage pour trouver le modèle espéré.

Tous les modèles de Surania sont fabriqués à la demande, spécialement pour vous et selon vos mesures, pour un ajustement parfait. Vous indiquez votre hauteur, votre tour de poitrine, le bonnet, la taille de votre bas et, pour plus de précision, les mesures de votre ceinture, de vos hanches, de votre poitrine et du dessous de poitrine. Si vous préférez donner une taille standard, la marque propose jusqu’au 52 pour les bas, et 125F pour les hauts, sans contrainte de choix.

Parmi les pièces disponibles pour femme, vous pouvez choisir un maillot deux pièces assorties, à partir de 29, 95 euros l’ensemble, ou opter pour un haut et un bas dissociés et jouer sur le dépareillé : les hauts sont vendus à partir de 19,95 euros et les bas de 9,95 euros, ce qui donne une base très raisonnable. Existent aussi le maillot de bain une pièce dès 44,95 euros, le tankini (maillot dont le haut est de type débardeur) dès 59,90 euros et le beachwear (robe, paréo ou jupe assortis au maillot) à 17,95 euros. Les modèles de hauts sont à bretelles ou à nœud : pas de crochet difficile à cliper. On aurait cependant aimé trouver des modèles avec une fermeture sur le devant grâce à un système facilement préhensible… Peut-être pour les prochaines collections ?

surania collection

Rappelons-le : les hauts de maillots en triangle conviennent particulièrement bien aux petites poitrines (bonnets A ou B), quand les poitrines plus fortes seront plus avantagées dans des modèles plus enveloppants. Ici, on vous propose des modèles de forme bandeau ou à armatures. Pour les bas, si vous avez des hanches prononcées, évitez les côtés trop fins ou à nœud. Mais lâchez-vous sur les couleurs et les motifs : la marque propose plus de 80 modèles de tissus. Uni, fleuri, rayé, à pois, fluo, cachemire, etc… Vous pouvez même les mixer et y ajouter des perles pour concevoir un modèle absolument unique. Pour un bikini, la marque annonce plus de 6 000 combinaisons possibles !

Bien sûr, plus vous ajouterez d’options et plus le prix grimpera (on atteint vite les 60 euros), mais la qualité est au rendez-vous, et les couleurs sont bien conformes à celles du site. Si vous avez du mal à visualiser le maillot de bain qui vous mettra le plus en valeur, le blog de la marque vous donnera de bons conseils pour déterminer quel modèle est le plus adapté à la forme de votre corps. Et si vous redoutez les mauvaises surprises des commandes en ligne et craignez de découvrir le rendu de votre achat, la page Pinterest de Surania devrait vous rassurer.

surania 2

Les hommes, qui ne sont pour une fois pas laissés sur le bas côté de l’autoroute de la mode, auront quant à eux le choix entre le modèle slip, le short, le boxer ou le » classic » (entre le short et le bermuda). Les prix de départ vont de 25, 95 euros à 49,95 euros suivant les modèles. Les enfants, garçons ou filles, peuvent eux aussi personnaliser leurs modèles, dès 19,95 euros pour les premiers et 36,90 pour les secondes. Ajoutez 7,95 euros de frais de port, les produits étant fabriqués à Barcelone.

Recevez les derniers articles chaque semaine !

A propos de Muriel Robine

Après 15 années passées dans la production de films cinématographiques à Paris, Muriel met en place plusieurs évènement de sensibilisation au handicap, puis une première « Alter-Fashion Week » en 2013 : un salon de la mode qui penserait à tous les corps. Elle s'engage en parallèle à la présidence de l'association Cover, tandis qu'elle finalise un mémoire de Master 2 portant sur "La mode comme outil d'inclusion des personnes en situation de handicap". C'est de cette riche expérience qu'est né le projet d'un magazine en ligne qui serait une référence incontournable de la mode accessible à tous : coverdressing.com

Du même auteur

Iulia Barton

L’agence Iulia Barton lance le premier catalogue de mode inclusive

Fondée par Giulia Bartoccioni, l’agence de mannequinat Iulia Barton a fait de la mode inclusive son …

Petites pointures et talons hauts

Trouver de jolies chaussures à talons en pointure 32 ? Un casse-tête… plutôt casse-pied ! Emilie sait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *