Accueil / Shopping / Conseil en image / Les collants sous toutes les coutures

Les collants sous toutes les coutures

Collants

Le collant est devenu un véritable accessoire de mode, qui finit une tenue tout en soulignant le style de celle qui le porte. Mais comment bien choisir son collant ? Suivez le guide.

Si, comme moi ce matin, il vous arrive d’avoir un coup de blues et de ne pas aimer votre tête, pas de panique. Misez sur une autre partie de votre corps, comme par exemple les jambes. Ce sera l’occasion de détourner les regards d’un autre point de votre silhouette que vous n’avez peut-être pas trop envie de montrer ce jour-là, et de mettre vos jambes à l’honneur. Surtout si vous vous déplacez en fauteuil : pourquoi ne pas jouer l’originalité avec une jolie paire de collants ?
On les trouve dans de nombreuses couleurs, du plus fin au tout opaque, et même les collants de contention se font une beauté pour galber nos jambes et, surtout favoriser un bon retour veineux. Parmi toute cette panoplie, il n’est pas toujours évident de choisir collant à sa jambe. Pour vous aider dans vos choix, petit tour d’horizon.

Avant tout, une question de morphologie

Avant de vous précipiter sur le dernier collant à la mode ou fantaisie, observez vos jambes : sont elles plutôt fines et longues, musclées, courtes ou aux mollets prononcés ? Car c’est la morphologie de vos jambes qui déterminera en premier lieu le choix du collant.
Ainsi, sachez que le noir uni affine la jambe. Si la texture est mate, cela intensifiera encore cet effet. Donc, si vous avez des jambes très fines, voire maigres, exit le noir. Et si vraiment vous y tenez, optez pour une texture brillante qui donnera plus de corps au collant, à moins de choisir des fantaisies qui donneront aussi plus de volume aux jambes très fines. Ainsi les dentelles, les pois, les carreaux ou les fleurs grossissent et les lignes verticales ou coutures allongent, mais elles attirent aussi l’œil. A éviter, donc, si vos mollets sont très marqués. Les jambes potelées opteront pour des couleurs foncées plutôt que pour des couleurs claires et lumineuses, comme l’orange, le jaune ou le rouge. Elles éviteront aussi les textures brillantes et opaques qui apportent un effet grossissant.

 

Choisissez le BON collant

En fonction de votre style et des vêtements que vous portez, choisissez le BON collant. Avec des jupes très courtes ou des shorts, on porte des collants semi – voire totalement – opaques. Pour finir la tenue en beauté et mettre le collant à l’honneur, on optera pour des chaussures plates, style derbies ou bottillons à talons plats.
La petite robe noire se veut elle aussi colorée pour fêter le printemps. En capteur de regard, on choisit un collant lumineux de ton chaud, jaune, orange, ou brique, à moins de préférer un joli violine ou bleu roi. Pour une tenue plus glamour, on opte pour un collant noir à paillettes, strass ou plumetis que l’on portera alors avec un escarpin ou des stilettos.
Les collants de couleur chair avec une couture noire dans le style des années d’après guerre, sont certes très féminins, mais nécessitent non seulement des jambes parfaites, mais encore un enfilage impeccable. Veillez donc à ce que la couture épouse bien la jambe et file droit. Glissez vos pieds dans des escarpins à talons fins qui finiront votre jupe crayon ou votre robe près du corps. Pour un côté sport urbain, vous pouvez troquer le collant contre une paire de leggings, à porter avec une tunique.

Au bureau, soyez chic et sobre

Bien que les collants fantaisies égayent chaque tenue, il est préférable de garder une certaine sobriété dans le milieu professionnel formel. Ainsi, les collants fantaisie sont à déconseiller si vous travaillez dans une banque, un bureau d’avocat ou tout autre milieu formel. Portez plutôt des collants que vous assortirez à la couleur de vos tenues et à vos chaussures.

Les couleurs passe-partout à privilégier en fonction de vos tenues et de votre milieu pro seront le noir, le bleu marine, le gris anthracite ou fumé (un mélange de gris et de noir), le bronze, le bordeaux et bien entendu la couleur chair qui est toujours un bon compromis en cas de doute. L’épaisseur du collant s’adaptera à vos tenues. Pour une tenue classique et en fonction de la saison, on conseille entre 20 et 30 deniers (unité permettant d’évaluer la finesse du collant).

Recevez les derniers articles chaque semaine !

A propos de Christina Malinjod

Christina Malinjod est Franco-Allemande et consultante inter - culturelle en image, communication et étiquette. Elle est aussi auteur du livre “Un nouveau Look pour l’Emploi”, parution septembre 2014. Elle encadre des personnes en recherche ou en reconversion d’emploi dans diverses associations professionnelles, ainsi que toute personne qui désire améliorer son image et son style personnel ou l’identité de son. entreprise. Elle travaille aussi en collaboration avec des personnes en situation de maladie ou de handicap qui désirent retrouver confiance et estime de soi.

Du même auteur

Maquillage : Sublimez vos yeux verts

  Si l’on se réfère à l’iridologie (l’étude de l’iris) dont la vocation est de …

Foulards et bandeaux en fête sur nos têtes

Après les bonnets, les chapeaux d’hiver, et le snood de la mi-saison voici venu le temps …

Un commentaire

  1. Super ce petit rappel vestimentaire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *