Accueil / Bien-être / Beauté / Un fer à boucler génial, même quand on ne voit pas !

Un fer à boucler génial, même quand on ne voit pas !

Sabrina PODECHARD a perdu la vue lorsqu’elle était enfant. Convaincue que « même si l’on ne voit pas, l’apparence est importante », elle est à l’affut de toutes les astuces lui permettant de se maquiller et se coiffer, de se mettre en beauté « par elle-même ». Sabrina communique et trouve ses astuces sur le groupe « Beautyandthecity »* animé par Priscilla DAURIAC, dont Cover-Dressing avait proposé un portrait il y a quelques semaines. Sa dernière trouvaille, la voici :

MIRACURL 2« Cela faisait pas mal de temps que je rêvais d’un fer à boucler. Mais quand on ne voit pas, on est plutôt réticent sur l’achat de ce type de produit. Malgré l’envie, j’avais peur de me brûler, de ne pas pouvoir l’utiliser seule, que son utilisation soit compliquée ….

« Il est génial »

Pour mon anniversaire, un proche a eu l’excellente idée de m’offrir le « Miracurl », la version pro du « curl secret » de chez Babyliss. Et franchement, il est génial et très facile d’utilisation quandMIRACUL 5 on ne voit pas ! Tout d’abord, il a 3 boutons qui sont tous les trois crantés. On peut facilement régler la température en fonction de son type de cheveux : il y a, sur ce modèle, 3 niveaux de températures (190°, 210° ou 230°c) selon que l’on a des cheveux fragiles et sensibles, normaux, épais…. On peut également choisir la taille des boucles que l’on souhaite : ondulées, que l’on obtient en 8 secondes de pose, souples en 10 secondes, ou serrées en 12 secondes. Lorsque la boucle est prête, l’appareil émet un bip.

MIRACURL 1

Des cheveux protégés

Pour mettre la mèche dans le rouleau, c’est simple : on la place dans une pince ! Juste un coup à prendre, et ça devient tout simple. Ensuite, la mèche est aspirée et s’enroule toute seule. Le revêtement est en céramique, ce qui permet de protéger les cheveux et de les rendre brillants.

En plus, il y a une option pour que tout se fasse automatiquement : pas besoin de reprendre la mèche pour faire les boucles dans l’autre sens, l’appareil le fait tout seul ! On peut en effet choisir une rotation à droite, à gauche, ou bien automatique. Ce que j’apprécie également, c’est qu’il bipe quand il chauffe et émet un autre bip plus long quand le temps de bouclage est terminé.

Un produit différent

Le seul inconvénient c’est qu’il est un peu lourd surtout lorsqu’on s’attaque à l’arrière de la tête, mais franchement, ça se fait sans trop de difficulté.MIRACURL 3

Cet appareil est très différent des autres, beaucoup plus sécurisant : la partie rotative est recouverte d’une coque thermorésistante, ce qui fait qu’on ne risque pas de se brûler. Par ailleurs, il a un système d’arrêt automatique : il se met en mode « veille » au bout de 20 minutes d’inutilisation, et s’arrête totalement au bout d’une heure. Sécurité totale !

Donc voilà : mon conseil, c’est « n’hésitez pas ! ». Cet appareil fait des merveilles sur les cheveux longs et mi- longs (et même courts, au-delà de 10 centimètres). Mais surtout, prenez ce modèle pro, car il a toutes les options qui facilitent la vie ! »

Sabrina PODECHARD

*Beautyandthecity est un groupe de discussion créé et animé par Priscilla DAURIAC (dont vous trouverez le portrait par Cover Dressing ici : http://www.coverdressing.com/2014/10/priscilla-dauriac-voyante-tounee-vers-lautre ). Ce groupe a pour vocation de mettre en contact toute personne déficiente visuelle ou non, désirant échanger astuces, bons plans, points de vue, conseils, expériences…concernant le domaine de la beauté et du bien-être. Priscilla vous présentera très prochainement ce groupe plus en détail et ses modalités d’accès sur Cover-Dressing.

A propos de Muriel Robine

Après 15 années passées dans la production de films cinématographiques à Paris, Muriel met en place plusieurs évènement de sensibilisation au handicap, puis une première « Alter-Fashion Week » en 2013 : un salon de la mode qui penserait à tous les corps. Elle s'engage en parallèle à la présidence de l'association Cover, tandis qu'elle finalise un mémoire de Master 2 portant sur "La mode comme outil d'inclusion des personnes en situation de handicap". C'est de cette riche expérience qu'est né le projet d'un magazine en ligne qui serait une référence incontournable de la mode accessible à tous : coverdressing.com

Du même auteur

Petites pointures et talons hauts

Trouver de jolies chaussures à talons en pointure 32 ? Un casse-tête… plutôt casse-pied ! Emilie sait …

Cover nommé aux Lauréats du CCAH 2016

L’association Cover Dressing fait partie des nommés aux Lauréats du CCAH (Comité national Coordination Action …

2 commentaires

  1. Merci pour ce joli test !

  2. Karmin est mon préféré! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *