Accueil / Culture / Médias / La « Disability March » permet (enfin) aux personnes handicapées de manifester en ligne

La « Disability March » permet (enfin) aux personnes handicapées de manifester en ligne

La « Disability March », pendant numérique de la « Women’s March » qui vient de se dérouler aux Etats-Unis, n’a pas oublié celles et ceux qui ne pouvaient manifester dans la rue. 

Le 21 janvier dernier, au lendemain de l’investiture de Donald Trump, des centaines de milliers de personnes ont manifesté pour l’égalité hommes-femmes, notamment à Washington, à l’occasion de la « Marche des femmes ». Les jours précédant la manifestation, de nombreux internautes avaient déjà commencé à inonder Twitter de photos de leurs chaussures, accompagnées du hashtag #MarchingShoes pour signifier leur participation ou leur soutien à l’évènement.

Chaussures, marche à pied dans les rues : autant de symboles synonymes d’action ou de prise de position dans l’espace public. Malheureusement, ce sont aussi des symboles difficiles à s’approprier quand on est, par exemple, en fauteuil roulant. Selon le tracé d’une manifestation, il peut parfois même être quasi-impossible de participer à ce type de mouvement populaire massif.

C’est pour cela qu’un collectif de femmes, pour la plupart souffrant d’un handicap ou de maladie chronique, a créé la Disability March, un site Internet dédié à celles et ceux qui ne pouvaient pas battre le pavé. Au travers d’une galerie de portraits, le site permet aux internautes de participer virtuellement à la Women’s March, en affichant leur nom, leur photo et un court texte pour expliquer la raison de leur engagement. Largement médiatisée, l’initiative a ceci d’original qu’elle prend en compte le handicap sur un sujet que n’y est pas directement lié.

Quel rapport entre féminisme et handicap ? Ce n’est pas seulement le fait que Donald Trump lui-même a publiquement manqué de respect aux femmes comme aux handicapés (un ennemi commun, ça peut créer des liens…) durant sa campagne. Si l’on a pu reprocher aux premiers mouvements féministes de faire l’impasse sur les problématiques propres aux femmes de couleur (avant l’arrivée de l’afro-féminisme), il est aujourd’hui indéniable que les mouvements en faveur des droits de femmes ont souvent été liés, plus qu’aucune autre cause, à ceux de nombreuses minorités : couleur, genre, sexualité, handicap, etc… La réappropriation de l’espace public par les femmes rejoint d’ailleurs, sur de nombreux points, les revendications des communautés handi quant à l’accessibilité. L’objectif est le même : rappeler que la rue appartient à tout le monde, sans aucune discrimination.

En attendant que la rue soit réellement accessible à tous, la Disability March a donné aux personnes souffrant de handicap un moyen de se faire entendre et leur a offert un moyen de revendiquer leur pleine citoyenneté. Une idée qu’il serait bon d’institutionnaliser…

 

A propos de Alexandra Caussard

Rédactrice en chef

Du même auteur

Ces mannequins atypiques ont fait le buzz en 2015 : que sont-ils devenus ?

En 2015, plusieurs mannequins en situation de handicap faisaient une entrée très remarquée sur les catwalks …

« L’art et la matière » au musée Fabre : une expo à voir avec les mains

Depuis le 10 décembre dernier, l’exposition « L’art et la matière » au musée Fabre à Montpellier …

Un commentaire

  1. Information qui me réjouie, je trouve le principe vraiment génial, merci de me l’avoir fait découvrir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *