Accueil / Bien-être / Beauté / Camoufler une cicatrice : du maquillage au tatouage

Camoufler une cicatrice : du maquillage au tatouage

Professional_Make-up_Artist

Quand la cicatrice touche le visage, ou une partie du corps visible dans un quotidien, c’est notre image qui est touchée : l’image de nous-mêmes et celle que nous renvoyons. Plusieurs moyens existent pour camoufler ses cicatrices, au quotidien ou de façon permanente. 

Le maquillage

Le maquillage correcteur est donc une très bonne une solution. Pour maquiller une cicatrice, utilisez un fond de teint correcteur. La technique : on choisit une couleur proche de la couleur de sa peau, on étale un peu de produit sur le dos de sa main pour le chauffer puis on tamponne la cicatrice, au doigt ou au pinceau. On balaye ensuite avec un pinceau sur les bords pour estomper et faire une jonction avec la peau saine, puis on poudre !

Bien choisir quelle couleur utiliser pour camoufler les différents types de cicatrice relève de la colorimétrie. Pour une cicatrice récente, il faut utiliser du vert. Si votre cicatrice est encore récente, il est probable qu’elle soit un peu rouge. Le vert est la couleur complémentaire du rouge et permet d’atténuer ces rougeurs. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à procéder aux trois dernières étapes pour camoufler votre cicatrice. Pour une ancienne cicatrice, il faut utiliser du blanc. Souvent, vos cicatrices deviennent un peu foncées avec le temps. Un fond de teint correcteur blanc permettra de faire disparaître le côté marron avant que vous n’appliquiez le fond de teint qui correspond à la couleur de votre peau. Pour une cicatrice qui vous a laissé des marques blanches, utilisez du beige. Cela permet d’unifier votre cicatrice avec votre peau avant d’appliquer le fond de teint correcteur qui a exactement la même couleur que votre peau. On poudre et le travail est terminé !

Une psycho-socio-esthéticienne peut vous initier au maquillage correcteur.

La dermopigmentation

Egalement désignée sous les termes de « maquillage (semi) permanent ou de « tatouage réparateur », la dermopigmentation est une technique relativement nouvelle qui consiste à « introduire dans l’épiderme profond, des pigments minéraux à l’aide d’une ou plusieurs aiguilles » de façon à corriger les irrégularités de la peau ou à redessiner différents détails anatomiques. Ses applications sont vastes puisque la dermopigmentation peut servir à dissimuler une perte de pilosité partielle localisée (sourcils, barbe, cuir chevelu), à camoufler des cicatrices ou même à redessiner les aréoles mammaires. Contrairement au tatouage artistique, cette technique a pour but de paraître aussi naturelle que possible.

Le tatouage artistique

Le tatouage artistique peut également permettre de camoufler et sublimer une cicatrice. Les exemples les plus célèbres et les plus frappants sont certainement ceux de ces femmes qui, après avoir subi une mastectomie, ont choisi non pas la reconstruction classique mais le tatouage traditionnel. En France, 20.000 femmes subissent chaque année une mastectomie (ablation du téton ou du sein). Après cette épreuve, ces femmes doivent apprendre à se réapproprier un corps affecté par la maladie. Le collectif P.ink oeuvre depuis plusieurs années déjà à aider les survivantes du cancer du sein. En 2013, le collectif avait organisé un « P.ink Day »dédié à ces femmes.

Une cicatrice est une vraie blessure dans tous les sens du terme. La peau est « coupée », « tailladée », et cette sensation est ressentie dans tout notre être. Alors prenons soin de nous tout en douceur et améliorons notre image simplement et efficacement !

Recevez les derniers articles chaque semaine !

A propos de Stéphanie Maquaire

Stéphanie est psycho-socio-esthéticienne, un métier d'accompagnement permettant de venir et/ou de revenir à son corps, en prenant soin de soi par des techniques psycho-corporelles (de soins, de relaxation et de verbalisation). Elle est également secrétaire de l'Association Nationale des Psycho-Socio-Esthéticiens.

Du même auteur

Le soleil et nous : guide de survie pour l’été

Si vous ne l’avez déjà fait, pensez très vite à vous protéger du soleil : …

bien-a-porter-cover-dressing-mode-handicap-magazine

Le « Do In », automassage simple et rapide

Se faire masser est très appréciable, mais le temps et les moyens peuvent manquer pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *