Accueil / Culture / « L’art et la matière » au musée Fabre : une expo à voir avec les mains

« L’art et la matière » au musée Fabre : une expo à voir avec les mains

Exposition "L'art et la matière" au musée Fabre - Cover-Dressing - Magazine Mode et Handicap

Depuis le 10 décembre dernier, l’exposition « L’art et la matière » au musée Fabre à Montpellier propose aux visiteurs une expérience originale : toucher les oeuvres pour les voir autrement. 

Dans cette exposition insolite, aucun panneau « Ne pas toucher » ne vient restreindre la curiosité du visiteur. Au contraire, ce dernier est encouragé à s’approprer une série de sculptures en parcourant des doigts les moulages, en suivant les courbes des vêtements et en caressant les visages des statues issues du musée Fabre et du musée du Louvre.

Il existe bien sûr des précedents (certes peu nombreux). En 2015, l’exposition « Toucher le Prado » du musée du Prado à Madrid permettait à ses visiteurs malvoyants ou non-voyants de toucher des toiles de maîtres grâce à l’impression 3D. Et, comme le rappelle Big Browser, déjà en 1982 « le Palais de Tokyo à Paris proposait à des jeunes de toucher des reproductions de sculptures pour en apprécier les contours » . Ce qui fait l’originalité de « L’art et la matière » au musée Fabre, ce n’est donc pas seulement de faciliter l’accessibilité à l’art pour les personnes souffrant de déficiences visuelles ; c’est aussi et surtout d’intégrer la privation de la vue dans une démarche artistique plus globale.

Michel Hilaire, directeur du musée Fabre, explique l’intérêt de cette démarche artistique :

Le toucher permet d’appréhender ce qu’a vraiment voulu traduire le sculpteur : cette imitation du marbre, de l’épiderme, des vêtements aussi. Des aspects parfois plus rugueux, des aspects plus lisses, des aspects plus fins. Il y a une variante dans le toucher, dans la sensualité, ça peut passer de sensations plus rudes à des sensations plus fines. Je crois que c’est très intéressant, cette gradation… Cette gradation qui est souvent sensible et imperceptible […]. C’est quelque chose qui est extraordinaire et que permet le moulage.

Le but n’est en effet pas seulement de mettre voyants et non-voyants sur un pied d’égalité face aux oeuvres. Il s’agit avant tout de faire prendre conscience de l’importance des sens, et en particulier du toucher, dans notre perception cognitive des arts. A l’heure où la dématérialisation semble régner et où il est possible de visiter des nombreux musées depuis son canapé, l’exposition « L’art et la matière » est conçue comme un véritabe retour aux sources, au tangible, au sensuel.

« L’art et la matière » , l’exposition qui fait voir par les mains

 

« L’art et la matière », jusqu’à 28 mai 2017 au musée Fabre à Montpellier, en partenariat avec le musée du Louvre et la Fédération des Aveugles de France (FAF) Languedoc-Roussillon

Recevez les derniers articles chaque semaine !

A propos de Alexandra Caussard

Rédactrice en chef

Du même auteur

Emploi et handicap : petit bilan du traitement médiatique de la SEEPH

Du 13 au 19 novembre dernier avait lieu la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes …

tétons tattoo shop

Le Tétons Tattoo Shop, premier salon dédié à la reconstruction mammaire

Alexia Cassar vient d’ouvrir le « Tétons Tattoo Shop », un salon de tatouage entièrement dédié à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *